Chanteur de Groov'Kréyòl, world musique caribéenne

Djokla Facebook Djokla Youtube Djokla Twitter

Les paroles des chansons de Djokla sont ici !

Blues Kréyol

Lot jou bô maten lè ou wouè mwen lévé
Mwen santi an mal tjè ka manjé mwen
Ni dé jou kon sa lè ou ouvè ziéw
Ou ka santi an bagay ka tirayéw
An ti lodè sapotiy ka fann tèt mwen
Sé péy a ka mantjé mwen
Oui mé man lwen, lwen byen tro lwen
Sa inspiré mwen an blues kréyol, kréyolAn dlo koko anba an pié mango
Fonmi rouj ja môdé tout do piéw
Domino ka roulé lakay Polo
Pa fè parizien véyé Milo
Lé makrélaj éti yo té tann di ke ou té di mé fo paw diSa ambians péy a
Oui mé man lwen, lwen byen tro lwen
Lésé mwen chanté an blues kréyol, kréyol

Rèfren :
An ti blues kréyol
Ka fè lapenn nou pran lavol
Mi an ti blues kréyol
Pou tjè nou pé baw dé pawol

Krié Manman, Krié papa
Chèché manniè pou pé soulajé
Mèm si nou lwen, tjè nou tou pré
Sé asou sa pou nou pé komté
Pass sa ki la pouw dlo pé pa chayé
Pass la vi mwen an lanmen bondié
E mèm si mwen lwen, lwen byen tro lwen
Péy a ka viv andidan mwen, an tout kô mwen

L’autre jour quand je me suis réveillé
J’ai senti la peine me ronger
Il y a des jours comme ça dès le réveil
Tu sens que quelque chose ne va pas
Une odeur de sapotille me bouleverse
C’est le pays qui me manque
Oui mais je suis loin, bien trop loin
Ça m’a inspiré un Blues KréyolBoire de l’eau de coco sous un manguier
Les Fourmis rouges te dévorent les pieds
Il y a une partie de dominos chez Polo
Pas de triche, surveillez Milo
Les commérages où ils ont entendu dire qu’ils ont dit mais qu’il ne faut pas dire
Ça c’est l’ambiance du pays
Oui mais je suis loin, bien trop loin
Laissez moi chanter un Blues KréyolRefrain :
Un petit Blues Kréyol
Qui fait s’envoler nos peines
Voici un petit Blues Kréyol
Pour que nos cœurs te parlent

J’appelle maman, j’appelle papa
trouver comment se soulager
Même si nous sommes loin, nos cœurs sont proches
C’est là-dessus que nous pouvons compter
Parce que ce qui t’es destiné, l’eau ne peut l’emporter
Parce que ma vie est entre les mains de Dieu
Et même si je suis loin, oh bien trop loin
Le pays vit en moi, je l’ai dans la peau


Grenn la vi

Ni dé lèw ka chèché an ti koté pou kaché Ou ka chèché
Ka chèché an ti koté pou séré
An koté ou té ké byen Ou ka chèché
Plen chalè ki lwen malè
Lè ou ni asé, lè dé piéw ka bigidi Ou ka chèché
Tout mannyè ou gadé syèl la vini gri
Sé la menm ou ka chèchéy
Sé la menm ou ka kriéy

Es ou sonjé gadé an fon koko tjèw
Ou ké trouvé an ti limyè ka kléré
I konèkté
I ka baw fòs pou lévé
Limyè tala sé an piti grenn lavi
Si yo baw li sé pou ou pé sa fèy grandi
Pou ou rouzéy
Tou lé jou épi lanmou

Rouzéy
Bay lanmou
Véyéy
Tou lé jou
Sé kado manman nati
Oui ou la pou fèy fléri
Pa chèché
Kontroléy
Obsèwvéy
Aprésiéy
I ké météw si chimen
Koutéy i ké mennenw lwen

Rèfren:
Fo pa ou kitéy chapé (x2)
Way way way way kitéy chapé
Fo pa ou kitéy chapé

Parfois tu cherches un endroit où te cacher
Tu cherches un endroit où te réfugier
Un endroit où tu serais bien
Rempli de chaleur loin du malheur
Quand tu en as assez, quand tes jambes faiblissent
Quand tu ne vois que du ciel gris
C’est là que tu le cherches
C’est là que tu l’appelles

As-tu pensé à regarder au fond de ton cœur
Tu y trouveras une petite lumière qui luit
Elle est connectée
Elle te donne la force de te relever
Cette lumière est une petite graine de vie
On te l’a donnée pour que tu la fasses grandir
Pour que tu l’arroses tous les jours de ton amour

Arrose la
Donne lui de l’amour
Veille sur elle
Tous les jours
C’est le cadeau de maman nature
Tu es là pour la faire fleurir
Ne cherche pas à la contrôler
Observe la
Apprécie la
Elle te mettra sur le chemin
Ecoute la elle te mènera loin

Refrain :
Ne la laisse pas t’échapper


Lowdonans (l’ordonnance)

Lot jou bò maten man lévé tou kagou balan chaj la té lou pou mwen
Ay péyé lenpo travay tout la jounen, ou pa ka wouè sa ou ka genyen
Lè ou bò kay ou Marimaw ka plen tèt ou tou lé jou
Ay chèché mannyè man pé tiré kò mwen adan chyen maré tala

Mon chè an nou alé
Sé wabap
A la kalifouwchon mézanmi
Sé wabap
Pas chouval la vi a
Sé wabap
Ka mennenw alé

Mwen krié doktè Kalmos pou i di mwen kisa i pé fè pou mwen
An ti solusyon an ti penrlenpenpen pou pé ranjé la situasyon
I di mwen mon chè ! man ni sa kifo pouw rété la
I pran fèy papyé i ban mwen lowdonans mi sé sa misié matjé

Pran an ti tjuyè kafé
Sé wabap
Mété tibren pasians adan
Sé wabap
Dé twa gout la gété
Sé wabap
Avan ou manjé
Sé wabap
Lè ou vini pou soupé
Sé wabap
An ti pété pié mézanmi
Sé wabap
Si ou santi ou ka fébli
Sé wabap
An bon dòz Djokla !

Yélé yélé lélé lélélé
Woy mé zanmi oui mé zanmi gadé mwen aprézan
Sé doctè tala ki té ni rézon

L’autre matin je me suis réveillé tout faible tant j’avais du poids sur les épaules
Payer les impôts, travailler à longueur de journée, sans en comprendre l’intérêt.
Quand tu es à la maison « Marimar » te harcèle
Je suis allé chercher un moyen de me sortir de cet imbroglio

Mon cher allons y
Sé wabap
A la califourchon mes amis
Sé wabap
Parce que la monture de la vie
Sé wabap
T’emporte

J’ai appelé le docteur KALMOS pour qu’il me dise comment il peut m’aider
Une solution, un petit pinrlinpinpin pour améliorer la situation
Il m’a dit « mon cher ! J’ai ce qu’il te faut, ne bouge pas »
Il a pris une feuille de papier, il m’a donné une ordonnance, écoute ce qu’il a écrit.

Prends une (petite) cuillère à café
Sé wabap
Mets y un peu de patience
Sé wabap
Deux ou trois gouttes de gaieté
Sé wabap
Avant de manger
Sé wabap
Quand vient l’heure du souper
Sé wabap
Un petit « Pété pié »(rhum) mes amis
Sé wabap
Si tu te sens faiblir
Sé wabap
Une bonne dose de DJOKLA !

Yélé yélé lélé lélélé
Woy mes amis oui mes amis regardez moi maintenant
C’est ce docteur qui avait raison


Paré pou ekzisté

Poutji
Sé toujou lé menm ka lité
Es ou doubout
Pou défann sa ou yé
Es ou
Pa ni asé yo krazé
Tousa ou ni andidan’w
Sa ka fè lésans sa ou yé
Es ou kay rinonsé
A sa ou yé ?

Poutji
Lè manman kilti bizwen an pal
Sé wou prèmié
Ki paré pou bay do
Es ou
Pa ni asé sé yo ki di
Kisa ki bèl andidan’w
Kè sé la yo mété’w ka baw valè’w
Es ou kay rinonsé
A sa ou yé

Rèfren :
Mwen pa té mandé
Pou nou rivé la konsa
Mé jodi nou la
Kelke sa ou yé
Mété tjè’w la pou kouté
Tjè nonm ka krié anmoué
Mwen pa té mandé
Pou nou rivé la konsa
Mé jodi nou la
Kelke sa ou yé
Mété tjè’w la pou kouté
Kè nou paré pou Ekzisté
Es ou kay rinonsé
A sa ou yé

Poutji
Sé toujou lé menm ka lité
Es ou paré
Pou nou pé vansé ?
Es lè
Ou ka gadé’w lé maten
Ou palé wouè an nonm fiè
An nonm yo té ké rèspekté
Es ou kay rinonsé
A sa ou yé

Poutji
Lè manman kilti bizwen an pal
Sé wou prèmié
Ki paré pou bay do
Es ou
Pa ni asé sé yo ki di
Kisa ki bèl andidan’w
Kè sé la yo mété’w ka baw valè’w
Es ou kay rinonsé
A sa ou yé

Rèfren.

Pourquoi
Ce sont toujours les mêmes qui luttent
Es-tu dressé
Pour défendre qui tu es ?
Est-ce que
Tu n’en as pas assez qu’on anéantisse
Tout ce que tu as en toi
Ce qui fait ton essence
Est-ce que tu vas renoncer
A qui tu es ?

Pourquoi est-ce que
Quand la « mère Culture » a besoin d’aide
Es-tu
le premier à vouloir lui tourner le dos ?
N’en as-tu pas
assez que ce soit eux qui disent
Ce qui est beau en toi
Qu’on décide de ta valeur
Est-ce que tu vas renoncer
A qui tu es ?

Refrain :
Je n’ai pas demandé
Que nous en soyons arrivés là ainsi
Mais aujourd’hui nous sommes là
Qui que tu sois
Ouvre ton cœur pour entendre
Le cœur d’un homme qui crie sa douleur
Je n’ai pas demandé
Que nous en soyons arrivés là ainsi
Mais aujourd’hui nous sommes là
Qui que tu sois
Ouvre ton cœur pour entendre
Que nous sommes prêts à exister
Est-ce que tu vas renoncer
A qui tu es ?

Pourquoi est-ce que
Ce sont toujours les mêmes qui luttent
Es-tu prêt
à avancer ?
Est-ce que
lorsque tu te regardes le matin
Tu ne voudrais pas voir un homme fier
Un homme qu’on respecterait
Est-ce que tu vas renoncer
A qui tu es ?

Pourquoi
Quand la « mère Culture » a besoin d’aide
Es-tu
le premier à vouloir lui tourner le dos
N’as-tu pas
assez que ce soit eux qui disent
Ce qui est beau en toi
Qu’on décide de ta valeur
Est-ce que tu vas renoncer
A qui tu es ?

Refrain.


Plis fos

Soufrans ka vini anvahi tchè mwen
Mé fo nou séparé
Man kon an ti manmay ki pèd’ chimen kay manman
Padoné mwen
Si jodi fo mwen alé
Mé si sé sa ki matché
Mèm si zantray mwen raché
Sé plis fos mwen kay chèché
Pou viré

Sa man vini konstaté jôdi
Sa mwen réalizé
Madinina san wou bato mwen nofrajé
Mé fo tchembé
Pou I pa jen chalviré
Pass si sé sa ki matché
Mem si zantray mwen raché
Sé plis fos mwen kay chèché
Pou viré

E si jôdi no ka soufè
Sé pou dèmen vini pli klè
Wou ki ka pati
Pajen oublié sa
Fo pa chwazi fasilité
Pou dèmen nou pa rigrété
Pass lè ou gadé
Tro souvan fo ramé

Rèfren :
Sé plis fos
Janmen mwen péké ladjé
Péyi mwen
Sé plis fos
Janmen mwen péké ladjé
Rasin’ mwen

West indies, sé la nou wouè jou
Nou kon nou yé, mé pa pou an sou
Nou té ké lé chanjé
Sa i mété an tchè nou

La souffrance m’envahit le cœur
Mais nous devons nous séparer
Je suis comme l’enfant qui ne retrouve plus le chemin de chez sa maman
Pardonne moi
Si aujourd’hui je dois partir
Mais si c’est ce qui est marqué
Même si j’ai la boule au ventre
Je m’en vais grandir
Pour mieux revenir

Ce que je constate aujourd’hui
Ce que je réalise
C’est que sans toi Madinina mon bateau est naufragé
Mais il faut tenir bon
Pour ne jamais chavirer
Parce que si c’est ce qui est marqué
Même si j’ai la boule au ventre
Je m’en vais grandir
Pour mieux revenir

Et si nous souffrons aujourd’hui
C’est pour que demain soit plus clair
Toi qui pars, n’oublies jamais ça
Il ne faut pas choisir la facilité
Pour ne pas regretter demain
Parce qu’à bien observer
Trop souvent il faut ramer

Refrain :
Courage
Jamais je ne lâcherai
Mon pays
Courage
Jamais je ne lâcherai
mes racines

West Indies, là où nous avons vu le jour
Nous sommes tels que nous sommes, mais pour rien au monde
Je ne voudrais changer
Ce que tu nous as mis dans le coeur


Raggadrille

Gadé mwen bien
Ou travay tout’ la jounen
Goumen ou ka goumen pou tiré pié’w an razié mwen diw
Tac pi tac pi tac gadé’w ka soukoué
Ou ja an kondision pou nou chayé’w alé

Ecoute bien ma chanson
Ca va faire ding ding dong dans ta tête
Lè a rivé pou nou voyé monté
An ti raggadrille , listen ! bien balansé

Rèfren :
An nou balansé
Oh oh oh oh
An nou soukoué !
Fo nou balansé
Oh oh oh oh
Voyé monté

Brougoudouk bragadak sé tambou ka palé, kouté
Pa ni ayin pou di ni pou kalkilé
Amélia ja ka brinnin pa ni moyin pou tchimbé i
An kou douvan an kou dèyè an kou asou koté

Rèfren
Nou key krazé kay la !
Djokla kay krazé sa !

Ecoute moi bien
Tu travailles toute la journée
Tu te bats pour te tirer d’affaire
Tac pi tac pi tac gadé’w ka soukoué
Tu es prêt pour notre voyage

Ecoute bien ma chanson
Ca va faire ding ding dong dans ta tête
L’heure est venue de nous éclater
Un petit Raggadrille, écoute ! bien balancé

Refrain :
Allons y, remuons
Oh oh oh oh
Secouons-nous (dans le sens de la danse)
Il faut que nous remuions
Oh oh oh oh
Eclatons-nous

Brougou…(percu) c’est le tambour qui parle, écoute
Il n’y a rien à dire ni à réfléchir
Amélia bouge déjà, pas moyen de la tenir
Un coup devant, un coup derrière, un coup sur les cotés

Refrain
On va casser la barraque !
Djokla va tout casser !


Se sa man yé (C’est ce que je suis)

Yélé
Wi sé kréyòl man yé
Yélé
Tout kò-mwen ka kriyé
Wi sé kréyòl man yé
Tout kò-mwen ka kriyé
Mézanmi fout sa bèl

Rèfren 1 :
Kréyòl sé sa menm man yé (Kréyòl wi sé sa man yé)
Kréyol toujou ké rété

An tout fason, tout koté
Limanité mélanjé
E si ou byen gadé
Lanati toujou pòté plen vawyété
Lanmò sa fè nou ri
Travay fè nou chanté
E kisa sa pé fè
Sé kilti nou-an
Nou ka mandé rèspé

Rèfren 1

Pou kilti nou-an
Nou ka mandé rèspé

Rèfren 1

Tanboudibas, gita é klarinèt
Tilapia, krab, zépis é bannann pézé
Tousa chouké an kyè nou
Kon fédawtifis an syèl
Ka kléré
Kilti fèt pou nonm kontré
Nou pi bèl lè nou ka bokanté
Gadé richès nou ni
Man pé ké jen kwè
sé nou’i pi maléré

Rèfren 1

Man pé ké jen kwè
sé nou’i pi maléré
An pé pa konprann
sé mwen’i pi maléré
Anmwé manman, anmwé papa…

« Solo gita »

Rèfren 2 :
(Ban mwen kréyòl) x 12

An tout fason, tout koté
Ou ké wè-y an dé zyé-w
Mès é labitid ka mélanjé
Ki ou vé Ki’w pa lé
E mwen an ka wouvè bra mwen
Pou mwen chanté Mwen dansé
E di lavérité :
Son la ka palé ba-w
Ou anvi jwenn-nou

Wépapa, wépapa, apiyé !
Mizik-tala fèt pou tout moun pé sanblé !
Pas mizik pa ka joué pou-on sèl zorèy !
LèMondantyé ka vin kréyòl ki-w lé ki-w pa lé
Anmwé manman, anmwé papa…
Wéa, Wéa !
Man pé ké jen kwè sé nou’i pi maléré

Yélé
Oui je suis créole
Yélé
Tout mon être le crie
Oui je suis créole
Tout mon être le crie
Mes amis que c’est beau

Refrain 1 :
Créole C’est bien ce que je suis
Créole je resterai

De toutes façons, partout
L’humanité est brassée
Et si tu observes bien
La nature a toujours aimé la diversité
La mort nous faire rire
Le travail nous a fait chanter
Et que peut on y faire
C’est notre culture
Nous demandons le respect

Refrain 1

De notre culture
Nous demandons le respect

Refrain 1

Le « tanboudibas » (tambour), la guitare, la clarinette
Le tilapia (poisson), le crabe les épices et les bananes
Tout ça se mélange dans nos cœurs
Comme un feu d’artifice qui illumine le ciel
La culture est faite pour la rencontre des hommes
Nous sommes meilleurs quand nous échangeons
Regarde toutes les richesses que nous avons
Je ne peux pas croire que nous soyons les plus malheureux

Refrain 1

Je ne croirai jamais
Que nous sommes les plus malheureux
Je refuse de croire
Que ce soit moi le plus malheureux
Ooooh maman oooh papa

« Solo guitare »

Refrain 2 :
(Ban mwen kréyòl) x 12

De toutes façons partout
Tu le verras de tes yeux
Les us et coutumes se mélangent
Que tu le veuilles ou non
Et j’ouvre mes bras
Pour chanter, danser
Et dire la vérité la musique te parle
Tu as envie de nous rejoindre

Allons-y
Cette musique faite pour rassembler
Parce que la musique n’est pas destinée qu’à un type d’oreilles
Le monde entier se créolise que tu le veuilles ou non
Oooh maman oooh papa
Je ne croirai jamais que nous soyons les plus malheureux


T’aimes la musique ?

An guita ka waché pa si
An tambou ka sonnen pa la
Sé maji mizik la gadé
Tout moun ka swingé

Lè la vi a ka pié pou tèt
Lè ou mélé ou asou tèt
An dé bwa mizik ay séré
E ou ké soulajé

Lè mwen ka chanté
Man ka joué
Tjè mwen plen lanmou
Sensations à fleur de peau
Sé sa bondié ba nou
Pou nou pé raproché nou

Joué mizik
Plézi pou pawtajé
Pour s’accorder
Faut d’abord s’écouter
Vibrer à l’unisson
Wi sé sa nou ka mandé

Rèfren :
Lalala
T’aimes la musique ?
Oui mais quelle musique ?

Que ce soit le Gwoka ou le ragga
Le Konpa ou la Soka
Nous poursuivons le même but
Oui c’est
Bay lanmou

Lè ou ka joué sa sé difé
Lè ou ka kouté pa mèm palé
wi mizik la toujou byen la pou pé
Bay lanmou

Ki sé Djaz ou ka joué
Ki sé salsa ou ka joué
Bay lanmou

Fo pa ou chèché sav non
Pa chèché komprann
Bondié météy la ba nou
Pou nou pé raproché nou !

Rèfren

Oh oh !
Si ou lé santi tjèw ka bat ay kouté reggae
Oh oh !
Pou voyajé si nyaj fow kouté klasik frè mwen
Oh oh !
Stibilibap shatadap Djaz la ké mété tèt ou a lanvè
Oh oh !
Mizik la ka bay lanmou
Mizik la ka pòté lanmou

Une guitare joue par ci
Un tambour sonne par là
C’est la magie de la musique regarde
Tout le monde danse

Quand la vie est à l’envers
Quand tu es embarrassé, la tête à l’envers
Dans les bras de la musique vas te réfugier
Et tu seras soulagé

Quand je chante
Quand je joue
Mon cœur est rempli d’amour
Sensations à fleur de peau
C’est ce que Dieu nous a donné
Pour nous rapprocher

Jouer la musque
C’est le plaisir de partager
Vibrer à l’unisson
Oui c’est ce qu’on recherche

Refrain :
Lalala
T’aimes la musique ?
Oui mais quelle musique ?

Que ce soit le Gwoka ou le ragga
Le Konpa ou la Soka
Nous poursuivons le même but
Oui c’est
Donner de l’amour

Quand tu joues c’est le feu
Quand tu écoutes n’en parlons pas
Oui la musique est bien là pour
Donner de l’amour

Que tu joues le jazz
Que tu joues la salsa
Donner de l’amour

Ne cherche pas à savoir
Ne cherche pas à comprendre
Dieu nous l’a donné
Pour nous rapprocher

Refrain

Oh oh !
Si tu veux sentir ton cœur battre écoute le reggae
Oh oh !
Pour voyager sur les nuages écoute le classique mon frère
Oh oh !
Stibilibap shatadap le jazz te mettra la tête à l’envers
Oh oh !
La musique donne l’amour
La musique porte l’amour

Abonne-toi à la newsletter